Ma balade sur le GR34



C'est très étonnant mais je réalise depuis plusieurs mois que la pratique du trail me donne envie de randonner ! Est-ce la volonté de ralentir ? Explorer davantage (et différemment) de nouvelles contrées ? Allonger les distances (en trail je ne me sens capable pour le moment d'aller au delà de la distance semi marathon) ? Découvrir une nouvelle communauté de sportifs ? Certainement un peu de tout cela à la fois. Mais les faits sont là : les GR et autres sentiers de randonnées me font de l'oeil !

Alors c'est décidé (je ne suis pas du genre à tergiverser lorsque j'ai une idée en tête) : je vais me frotter à mon premier GR ! Je n'ai pas hésité longtemps sur le choix de ce dernier (et donc la destination à prendre) : ce sera le 34. Car, oui, vous le savez certainement, l'une de mes autres lubies du moment est d'origine bretonne ;)


Les conditions de mon périple


Alors, quand je dis que je me suis "frottée" à mon premier GR, c'est un grand mot. Je me suis en fait concentrée sur une partie (rikiki) du GR34 à savoir le Golfe du Morbihan. Petite joueuse ? Un peu... surtout quand on sait que le GR34 contourne la Bretagne entière (soit 200 kms) ! Mais c'est surtout (vrai fausse excuse) que je devais me plier aux exigences de mon reportage pour le magazine Vital à savoir explorer uniquement quelques tronçons du célèbre sentier côtier.

Mais ne vous inquiétez pas, via ces quelques kilomètres parcourus durant trois jours, j'ai quand même eu l'opportunité d'approfondir mon nouvel amour pour le littoral breton. Mais aussi pour ses petits villages authentiques, ses falaises abruptes fouettées par les vagues et caressées par le vent. Le temps d'admirer le labeur des pêcheurs, saliver face aux parcs à moules (à la crème au curry, mes préférées) et huîtres, m'extasier devant les voiliers en photographiant les paysages de carte postale qu'ils contribuent à dessiner...


A chacun son trip


Ce n'est donc pas aux amoureux de la Bretagne que je rappèlerai que cette région offre une merveilleuse (euphémisme) palette de paysages. Camaieu de térsors s'étendant des pieds du Mont-Saint-Michel (où démarre le GR34) au cap du port de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. Alors à vous de choisir le tronçon que vous souhaitez explorer. A votre rythme. Le nez au vent. Et d'en planifier un autre une prochaine année. Petits arrangements offrant maints projets d'évasion sportive, non ?

Allez, cessons de blablater, partons marcher sur cette côte sauvage, escarpée, parsemée d’îles et presqu’îles... autour du fameux Golfe du Morbihan !


Jour 1 : De la pointe de Kervoyal à Penerf


Après une nuit passée au charmant hôtel de la plage à Damgan, bercée par la mélodie des vagues et le souvenir gustatif des produits locaux cuisinés avec gourmandise, justesse et originalité au restaurant de l'établissement, il est temps de s'élancer pour un baptême de GR (excusez du peu) ! J'aurai presque le traque avant de prendre la direction de la plage du village de Kervoyal pour découvrir ses jolies cabines colorées. A partir de là, il s'agit d'alterner balade sur le sable et marche sur le sentier menant à l’hypnotique presqu’île de Pénerf. Ici on pénètre dans un village de pêcheur où le temps a suspendu son vol. On ose à peine déranger la minuscule église tournée vers les croyances maritimes dans laquelle on pénètre sur la pointe des pieds. Bluffante. Avant de filer découvrir la fierté du lieu : la « tour des Anglais » qui servait jadis de phare et de guet. L'occasion est aussi donnée d'observer le travail des ostréiculteurs choyant l’une des 12 appellations d’huitre bretonne : l'Hermine 1875. Pour les gourmands, la dégustation prend la forme d'une petite pause ravito bien méritée après 2h30 de marche !

L'occasion de s'ouvrir l'appétit avant de déjeuner au bistrot de la mer chez Aurélie. Un bistronomique qui promeut le patrimoine culinaire breton en valorisant avec amour les produits régionaux. Les plats sont présentés à l’ardoise et travaillés avec gourmandise (la cassolette de fruits de met et le tiramisu à la fraise sont à tomber). Cerise sur le palet (au beurre salé bien évidemment) : le bistrot vient de rejoindre le réseau des restaurants éco-responsables.





Jour 2 : De la pointe du Bile au Port de Tréhiguier


Exigences du reportage pour Vital obligent (si, si !), j'ai bénéficié d'une petite "téléportation" jusqu'à Pénestin pour explorer mon second segment du GR34. Non, ce n'est pas de la triche. Vous aussi pouvez choisir de ne crapahuter que sur des tronçons précis du GR34 afin de vous éviter les kms inintéressants ; en ville par exemple. Et ne vous concentrer que sur les chemins buccoliques et 100% natures, sauvages, authentiques... comme ici de la pointe du Bile au Port de Tréhiguier qui représente environ 3h de marche. Sur le chemin des douaniers, on ne fait qu'observer les pêcheurs à pieds s’affairant autour des parcs à moules, les magnifiques falaises colorées, le chapelet de plages surgissant aux détours du chemin ainsi que ces belles maisons côtières, typique bretonnes, montant jalousement la garde de ce spectacle multi sensoriel orchestré par dame nature. Alors n'hésitez pas, prenez le train pour vous catapulter de segments en segments.





Jour 3 : Le circuit des pointes


Même principe que précédemment, j'ai quitté Pénestin et ses environs pour arriver directement à Arzon ce troisième jour de rando. Car il s'agissait maintenant pour moi de découvrir le fameux circuit des pointes et ses 4 heures de balade longeant un littoral magnifique. Sur le chemin, quelques jolies découvertes du patrimoine breton comme le moulin à marée de Pen Catel datant du XIIème siècle. Mais l'objectif de la matinée demeure d'égréner les 7 pointes du circuit qui dessinent cette côte escarpée de Saint-Nicolas à Port Navalo. Le panorama sur le Golfe et ses îles nous fait ralentir le pas afin de profiter de chaque instant, quasi méditatif. On se retient d'emprunter une barque pour filer en face, sur l’île aux moines, afin de flâner entre les petites maisons de pêcheurs, admirer les demeures de maîtres, son bourg, sa grande plage et bien sûr son pittoresque Bois d’Amour qui se partage la vedette avec sa voisine l’île d’Arz : plus discrète, calme et verdoyante.

Je sors de ma rêverie seulement en arrivant au P’tit Zeph à Port-Navalo : ce bistrot est l’anti chambre du resto gastronomique Le Grand Largue. On s'y régale, à la bonne franquette, de plateaux de fruits de mer fraîchement pêchés ou de poissons cuisinés à la perfection. Un rapport qualité prix juste parfait. Interdit, donc, de zapper le dessert qui fait l’unanimité, aussi beau que bon : le soufflé au grand Marnier.




Bilan de mon aventure


Mon souhait de découvrir davantage la Bretagne est décuplée. Mais surtout, j'en ressors avec l'envie de me lancer sur un GR sans "téléportation" entre les étapes. Choisir un tronçon et l'effectuer de bout en bout en prévoyant des arrêts dans de petits hôtels (et restaurants) sur le chemin. Le temps d'un long week-end de printemps (oui, je suis une aventurière romanesque). Attention, je n'irai pas jusqu'à transporter un énorme sac à dos (romanesque je vous ai dit) mais je prévoirai un transport des bagages comme le propose de nombreuses agence de voyages sportifs (Allibert Trekking, Chamina voyages, La Balaguère...). Mais sinon, je prévoirai de barouder vraiment en effectuant davantage de kilomètres par jour (romanesque mais sportive ;). D'ailleurs, pourquoi pas un autre tronçon du GR34, du côté de la côte de Granit Rose par exemple. Qu'en pensez-vous ?


Petites infos en +

L'activité à faire en chemin pour reprendre des forces : le parcours marin de la thalasso Miramar La Cigale

La thalasso de Port Crouesty vient d’inaugurer une piscine d’eau de mer aux multiples jets offrant de délicieux massages aquatiques. J'ai adoré comme une gamine la douche sensorielle avec ses chutes du Niagara ou sa pluie tropicale qui nous enveloppent de jets d’eau aux températures et puissances variées, nous arrosant à 360°, avec sons et lumière pour s’y croire vraiment ! Et cette immersion dans ce bassin chauffé d'eau de mer après une journée de marche demeure un pure délice de luxe et volupté (romanesque ET princesse;).










CONTACT

©2019 par Healthy Sport Trip