top of page

L’hôtel Paradis, le cocon des runners

On se déplace de toute la France et même du monde entier pour participer au marathon de Paris. L’occasion de choyer ces runners faisant escale au Paradis avant d’atteindre le 7ème ciel sur la plus belle avenue du monde.



Chouchouter les runners venant participer au marathon de Paris, telle est l’ambition du trendy hôtel Paradis à Paris. Intriguée par cette belle promesse, je suis allée voir de quoi il retournait en février dernier, deux mois avant que ne s’élance la mythique course.


C’est Célia, « revenue manager » du petit groupe Ginto Hôtels (auquel appartient le Paradis mais aussi le Gambetta, le Grand Hôtel Français à Bordeaux et le Saint-Julien à Biarritz) qui propose de m’accueillir, en mode runneuse ! J’adore l’idée et n’hésite pas une seconde lorsqu’elle me donne rendez-vous à 7h du matin devant l’hôtel pour un petit run parisien au lever du soleil.

En quittant le quartier du 10ème arrondissement où se situe le cosy établissement et en nous dirigeant, en petite foulée vers les quais au niveau de la Samaritaine, Célia me dévoile le contenu du package proposé aux runners qui descendront à l’hôtel en avril pour participer au marathon : en chambre, un jus détox et des fruits secs les attendront en guise de petit cadeau d’accueil. Mais aussi deux bières estampillées Hôtel Paradis, brassées à Saint-Ouen non loin de là, seront offertes pour la fameuse récup d’après course !


A Paris, on opte pour un mood city chic


En matière d’alimentation, l’hôtel proposera un petit déjeuner, le matin de la course, adapté aux besoins du sportif. Ce dernier pourra commander ce dont il a envie (pour ne pas bousculer ses habitudes avant l’épreuve) ou bien se laisser guider et tenter par les bons produits proposés au buffet comme les yaourts et gâteaux fait maison, les pains spéciaux frais du jour et autres fruits de saison bio. J’ai en effet testé le petit buffet aux produits choisis avec soin ; le granola, les œufs préparés à la demande, les fromages AOC et la pâte à tartiner bio étaient parfaits !


Paris-Biarritz, pourquoi pas !


Alors que nous passons par le jardin des Tuileries, Célia me raconte toutes les belles idées qu’elle a pour mettre en avant ces beaux hôtels pour lesquels elle s’investit avec la même énergie qu’elle met dans ses entrainements : elle a couru l’an passé son premier marathon à Paris et participé à la première édition de celui de Biarritz, avec ses collègues (Paris et Pays basque réuni) mais cette fois en mode relai afin de vraiment partager l’expérience tous ensemble.


Avis aux sportifs qui n’auraient pas encore réservé leur chambre à Paris pour courir le marathon ou qui seront de la partie à Biarritz le 7 mai prochain car l’hôtel Saint-Julien propose aussi ce package du runner mais à la mode basque. Tiens, en attendant, j’irai bien tester le petit dej basque moi !


A Biarritz, place à une douce ambiance Océane


Comptez à partir de 175€ la nuit pour 2 avec petit déjeuner au Paradis (Paris) et 185€ au Saint-Julien (Biarritz) pour le marathon du 7 mai. Rens sur hotelparadis.com et hotel-saint-julien-biarritz.fr


Yorumlar


bottom of page